Les ondes électromagnétiques ont un impact sur la santé animale

Un député français, ingénieur agronome, a remis un rapport sur l’impact des ondes électromagnétiques sur la santé animale au ministre français de l’agriculture. Les preuves sont bien là. On aimerait la même enquête pour la santé humaine.

Un exemple. En 2001, l’opérateur Enedis, chargé du réseau de distribution d’électricité en France, installe un poste de transformation moyenne-basse tension et enfouit une ligne à moins de 20m des bâtiments où se trouvent 70 vaches laitières qui, jusque là, se portaient bien. L’éleveur voir alors un changement significatif dans le comportement de ses bêtes qui évitent certains endroits. La production de lait diminue en quantité et qualité. Les frais vétérinaires triplent. Après avoir tout investigué, l’éleveur décide de déplacer (à ses frais!) la cabine et la ligne. En quelques jours les choses reviennent à la normale…

Et le député de commenter : « il y a même des cas dramatiques avec la mort d’animaux, alors quoi qu’on en pense, ça en fait un sujet à regarder de près, car des questions se posent. Ce n’est pas dans la tête des éleveurs, ni le fait d’individus opposés aux nouvelles technologies. »

Il émet aussi l’hypothèse de courants parasites générés par les lignes électriques ou les antennes téléphoniques dont souffriraient particulièrement les animaux qui sont en contact direct avec un sol particulièrement conducteurs d’électricité.

D’où sa recommandation de mettre en place un observatoire et de mener des recherches scientifiques sur le sujet.

source : https://www.franceinter.fr/ces-ondes-electromagnetiques-qui-dereglent-la-sante-des-animaux-d-elevage

Curieux qu’aucune étude scientifique n’ait été menée sur le sujet pourtant ancien : la RTB avait fait un reportage sur le sujet en Wallonie au milieu des années 1960 ! Les médias rapportent régulièrement des cas d’intolérance dramatique aux ondes des téléphones mobiles. L’OMS s’était inquiétée. Une enquête avait été diligentée qui avait conclu à l’innocuité des ondes électromagnétiques. Après le départ pour l’industrie téléphonique du responsable de l’enquête, Elle avait revu sa position en faisant de prudente recommandation. La Californie avait alors interdit les antennes-relais sur les bâtiments scolaires…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *